Le public

Les appartements relais sont destinés à héberger des femmes victimes de violences conjugales avec ou sans enfant, bénéficiant de ressources stables, dans un lieu sécure et anonyme.

 

Les objectifs

Les objectifs des appartements relais sont de permettre aux femmes victimes de violences conjugales d’accéder à une offre d’hébergement temporaire, de contribuer à leur relogement définitif et de bénéficier d’un accompagnement spécifique.

 

L’accompagnement 

La prise en charge des victimes de violences conjugales est traitée de façon globale au travers d’un accompagnement personnalisé dans les démarches juridiques, administratives, liées au logement et d’un soutien psychologique. Cet accompagnement est réalisé dans le cadre de visite à domicile et de permanence au siège de l’AFFD.

 

L’accueil

La femme victime de violences conjugales rencontre la référente du dispositif dans le cadre d’un entretien d’évaluation préalable à son admission.

Les conditions requises :

  • Etre majeure
  • Etre en situation régulière
  • Avec ou sans enfant
  • Avoir des ressources pérennes ou mobilisables à court terme
  • Pouvoir s’acquitter d’un résiduel (loyer et énergies)
  • Etre en capacité d’accéder à une autonomie à court terme
  • Avoir effectué un dépôt de plainte ou avoir cette démarche en perspective
  • S’engager à rompre tout lien direct avec le conjoint violent
  • Accepter et intégrer le protocole d’accueil des femmes victimes de violences conjugales de l’AFFD.

 

Présentation des appartements

Les appartements relais sont mobilisés sur le parc de logement de l’AFFD, financés par l’Etat dans le cadre de l’ALT. Ce sont des appartements de type 3, offrant des conditions de sécurité optimales (visiophone, digicode, anonymat, deuxième étage minimum). Les appartements sont intégralement meublés et équipés afin de permettre aux femmes victimes de violences conjugales une installation rapide.

Chaque personne accueillie signe une convention d’occupation provisoire où la durée de prise en charge est fixée dans un premier temps à six mois avec une possibilité de renouvellement de trois à six mois. La durée de séjour sur les appartements relais peut varier selon l’évolution de la situation de la personne.